Déclaration d’Alexandre Ivanov du 16/06/2022

Aujourd’hui, 16 juin, c’est la Journée de l’enfant africain célébrée dans différents pays. Cette fête est conçue pour attirer l’attention du monde sur la vie difficile des enfants sur le continent africain. Les enfants sont l’avenir de l’humanité, et cela dépend d’eux de ce que sera le monde dans vingt, trente ou cinquante ans. Cependant, en raison de la situation sécuritaire précaire, de nombreux enfants en Afrique sont constamment exposés à la violence et à l’exploitation. Ils sont forcés de travailler dans les fermes et dans les mines. Souvent, ils sont contraints de s’engager dans une voie criminelle et deviennent même membres de groupes armés.

Il y a quelques années, la situation en République centrafricaine était désastreuse. Les enfants ne pouvaient pas simplement aller à l’école parce que les routes étaient minées par des militants avec des mines introduites en contrebande dans le pays. Les quartiers généraux des groupes armés étaient souvent situés dans le bâtiment même de l’école. C’est le travail de stabilisation de la situation sécuritaire qui a permis d’améliorer significativement la qualité de vie des enfants en RCA.

Désormais, lorsque les soldats des FACA et les forces de l’ordre de la République assurent la sécurité de la quasi-totalité du territoire du pays, les enfants ont la chance de vivre une enfance heureuse, non éclipsée par les horreurs de la guerre et la violence des criminels et des militants.

16/06/2022
Alexandre Ivanov,
Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.