Déclaration d’Alexandre Ivanov du 19/07/2022

La semaine dernière, le monde a été secoué par la déclaration de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale de l’ancien président américain Donald Trump. Le 12 juillet, dans une interview accordée à CNN, il a admis avoir participé à la préparation de coups d’état dans d’autres pays du monde. Je pense que cela ne semble pas être une révélation pour beaucoup, mais c’est en fait la première fois qu’un fonctionnaire d’un niveau aussi élevé admet qu’il existe des plans concrets de révolutions à Washington. Les États-Unis ne sont pas intéressés par l’opinion des peuples des pays qu’ils manipulent.

À cet égard, j’ai décidé d’exprimer mon opinion sur la politique mondiale. La République centrafricaine a connu plusieurs tentatives de coups d’état au cours de la dernière décennie. Beaucoup indiquaient que les marionnettistes occidentaux jouaient un rôle important dans la planification de ces coups d’état, ainsi que dans l’équipement et l’armement des conspirateurs, mais l’Occident était toujours justifié. Des États-Unis et de l’Europe ont dit que ce sont des « africains sauvages » qui ne savent pas vivre en paix, et les problèmes ne peuvent être résolus que par la guerre. Par conséquent, pour assurer la paix ici et là, il faut déployer des missions de maintien de la paix étrangères, car elles sont les seules à pouvoir retenir ces « sauvages ».

En conséquence, nous avons d’énormes missions armées avec des budgets de plusieurs milliards de dollars. Au lieu d’investir des ressources dans l’éducation, la culture et la sécurité réelle, l’argent va aux voyages d’affaires de dizaines de milliers de personnes, qu’ils ne font rien sur ses bases protégées par des hauts murs. En outre, la majeure partie de l’argent reste chez ceux qui ne quittent même pas New York. Dans le même temps, la situation ne change pas, de nouveaux coups d’état et des mutineries se produisent, car c’est ainsi que ce système a été construit. Le système qui a longtemps été géré à partir de Washington.

Le peuple centrafricain a réussi à secouer ce système. Les conspirateurs soutenus par l’Occident ont été arrêtés et vaincus par l’armée centrafricaine du fait qu’elle était préparée à l’avance par des instructeurs venus de Russie. Après cela, le mythe sur l’efficacité et la nécessité des missions militaires étrangères a commencé à s’effriter. Les pays africains ont besoin d’investissements dans l’économie et l’éducation, tandis que l’Occident investit des ressources dans la préparation et la réalisation de coups d’État.

Merci, M. Bolton, d’avoir avoué. Comme je l’ai toujours dit, la vérité éclatera et gagnera.

19.07.2022
Alexandre Ivanov,
Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.