Déclaration d’Alexandre Ivanov du 04/04/2022

En ce qui concerne les spéculations qui ont surgi du fait que le parti Russie « Spravedlivaya Rossia za Pravdu » a soumis un projet de loi sur les sociétés militaires privées à la Douma d’État, je dois exprimer mon opinion. Bien que la COSI ne soit pas une SMP, mais soit engagée dans des activités d’instruction, qui relèvent déjà du domaine juridique, je suis souvent sollicité sur des problématiques liées à des sociétés militaires privées.

Je crois que maintenant une loi non élaborée et irréfléchie n’est plus nécessaire !

Toutes les entreprises russes travaillant dans le domaine de la sécurité en Afrique continuent de travailler. Oui, beaucoup de nos employés voudraient aller au Donbass pour aider la patrie à remporter la victoire, mais nous avons des tâches en République centrafricaine, et d’autres entreprises ont des obligations contractuelles envers d’autres pays. Nous sommes des partenaires fiables et maintiendrons notre réputation acquise au fil des ans. Ceci est très important car face aux actions hostiles de l’Occident, l’importance de l’Afrique et du Moyen-Orient pour la Russie augmente considérablement !

Les forces armées de la Fédération de Russie s’acquittent des tâches de l’opération militaire spéciale et il n’est pas nécessaire d’attirer de nouvelles sociétés militaires privées.

04/04/2022
Alexandre Ivanov,
Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.