Déclaration d’Alexandre Ivanov du 05/02/2022

Ce soir, le monde entier a pu voir un exemple frappant d’une attaque informatique.

L’agence Bloomberg a rapporté « par erreur » à son auditoire de plusieurs millions de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Vers minuit, Bloomberg a publié le matériel avec le titre « la Russie envahit l’Ukraine », plus tard, le matériel a été supprimé. L’agence américaine a ensuite expliqué qu’elle préparait à l’avance les titres « pour de nombreux scénarios ».

Je crois qu’il n’y a pas de tels malentendus! Je vois en cela un autre exemple de provocation et de guerre de l’information de la part de l’Occident. Tout en travaillant en RCA, la COSI fait face quelque chose de similaire presque tous les jours! La réputation des médias occidentaux est malheureusement de moins en moins appréciée.
Dans ce cas, le mensonge s’est avéré si effronté qu’il a fallu reculer rapidement, mais nous recevons constamment de tels coups, seulement à une plus petite échelle. Comme je l’ai toujours dit, les nouvelles provocatrices contre les russes sont simplement inventées!

Je veux me souvenir de la citation de l’écrivain Robert Sheckley: « Le plus insultant dans la guerre de l’information est que le perdant est toujours celui qui dit la vérité. Il est limité par la vérité; le menteur, lui, est libre de dire tout ce qu’il veut ».

Mais nous n’allons pas perdre !

05/02/2022
Alexandre Ivanov,
Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.